Tout sur le défi

 

Atlantis Télévision et Yvan Bourgnon, un engagement dans la durée.

Atlantis accompagne les exploits marins d’Yvan Bourgnon depuis plus de 2 ans. Un sponsoring à l’image du Groupe, entre valeurs fondamentales, audace, courage, passion et recherche de la performance.

 

Atlantis et Yvan Bourgnon, l’un des navigateurs les plus authentiques et les plus impressionnants de la voile de compétition, ont déjà partagé ensemble trois grandes aventures humaines, techniquement différentes les unes des autres, mais toutes aussi enrichissantes.

 

Après avoir tenté à deux reprises avec beaucoup de talent, mais pas assez de vent, une première performance en 2013, le record du tour de Corse, Atlantis et Yvan se sont lancés dans la compétition en s’alignant avec beaucoup de succès à travers l’Europe au départ des compétitions préparatoires aux Championnat du Monde, dans la catégorie Nacra F20 Carbon.

Aujourd’hui, c’est toujours sur ce même petit catamaran de sport sans habitacle ni instrument électronique que nous partageons avec lui cette incroyable aventure humaine. Défi de l’impossible que nous avons baptisé ‘’Un homme à la mer’’.

 

Un homme à la mer, face à sa solitude, sur un parcours de 50 000 Km autour de la planète, navigant uniquement à l’aide de son sextant, sur une coque de noix sans aucun abri pour se protéger de tous les risques des océans.

 

Après une escale à Darwin, en Australie, alors qu’il ne lui restait qu’à traverser l’océan Indien, pour boucler 80 % de son tour, son aventure s’est stoppée net le 1er août au Sri Lanka, à quelques centaines de mètres du port de Galle.

 

Un naufrage qui n’a marqué que la fin d’un épisode et non pas la fin de la course.

Yvan Bourgnon a fait la Route du rhum, remporté la Jacques-Vabre et bien d’autres courses au large. Il lui était impossible de s’avouer vaincu si proche du but.

 

Pour le dernier épisode de ce fabuleux tour du globe, il se dit bien préparé et armé d’un bateau réparé, plus puissant et plus léger pour relever le défi.

 

Nous serons donc avec lui tout le long de ces prochains 10 000 km de course et à l’arrivée, bien sur, pour l’applaudir.

 

Yvan Bourgnon est pour nous le marin de l’année 2015.

 


 

Un défi d’envergure

Ouistreham Riva Bella, En avant toute, June, le Port de Caen, Le Club des Entreprises de Ouistreham Riva-Bella et Foward Sailing sont les partenaires principaux du premier tour du monde sur un voilier de sport non habitable.

Ce défi unique relevé en solitaire par Yvan Bourgnon présente un parcours de 50 000 Km incluant 27 escales. Le parcours a été marqué en partie, par deux grandes traversées : l’Atlantique, des Iles Canaries à la Guadeloupe (2 semaines) et le Pacifique, des Iles Galápagos aux Iles Marquises (3 semaines). Après un échouage au sud du Sri Lanka dû en partie à un problème technique, Yvan repartira au mois de mars pour finir ce défi et rejoindre les côtes Normandes au cours du mois de juin.

Bref, une aventure encore jamais réalisée sur un aussi petit bateau. De surcroit, la volonté du navigateur est de revenir aux valeurs simples de la navigation uniquement à l’aide d’un sextant (sans GPS). La nourriture sera lyophilisée, l’eau douce fabriquée par un dessalinisateur.

 

Le risque du défi

Le défi d’Yvan Bourgnon n’est donc ni une course ni un record à battre. Il démontre un engagement d’Yvan Bourgnon : il n’y a pas de réussite, pas d’ambition, pas de défi possible sans professionnalisme ni sans prise de risques. Cette aventure humaine  souligne les valeurs fortes de confiance, d’efforts et de courage. Elle illustre le quotidien du marin.