Première mise à l’eau

Un bateau bien dans ses lignes

Mission accomplie pour l’équipe technique du défi d’Yvan Bourgnon ! Mis à l’eau pour la première fois le dimanche 1er septembre, à la Trinité-sur-Mer, le catamaran s’annonce tel un pur sang à la fois indestructible et d’une grande finesse de barre.

Après 4 mois de travail sans relâche, Yvan et Vincent valident la stabilité et l’équilibre de leur embarcation et s’étonnent de la vitesse « insensée » du bateau, bien au-delà de ce qu’ils avaient envisagé ! Insubmersible, ultra sensible et robuste, le catamaran conçu pour fendre les océans et évoluer dans des conditions extrêmes, promet aussi de belles performances de vitesse, gages de sécurité dans la réussite de ce Tour du Monde inédit.

Après 2 journées de tests, le bateau est retourné en chantier pour quelques modifications : mettre au point un kit pour redresser le catamaran ( le « ressaler »), positionnement des winchs et taquets, manipulation des cordages, fixation du matériel et rangements des vivres.

Un unique objectif : soulager le matériel et préserver les hommes. Dans la perspective d’une probable rencontre en mer avec un OFNI (objet flottant non identifié), l’équipe technique a mis l’accent sur la fiabilité du bateau et de ses appendices. Des réflexions poussées qui ont même amené Siegfried Levayer, chef de chantier, à déposer un brevet sur le système de sauvegarde des safrans.

Voir la première mise à l’eau en vidéo