Première escale à la Corogne

Il aura fallu 65 heures à nos deux skippers pour rallier les Sables d’Olonne à la Corogne.

Mardi 8 octobre, 8h15 > Yvan et Vincent ont validé leur première étape. Arrivés pieds nus, les deux navigateurs se sont vu offrir une paire de tongs par les espagnols qui ont salué leur périple, étonnés de voir débarquer cette petite embarcation sur leurs côtes.

Les conditions météorologiques ne leur permettant pas de prendre la mer dans le timing envisagé, Yvan et Vincent ont entrepris quelques bricoles sur le catamaran et finalisé leur aménagement à bord :

« Nous avons eu très froid lors de la traversée du Golfe de Gascogne »

s’est exprimé Vincent peu habitué en Guadeloupe à ce que le thermomètre affiche des températures aussi basses (NDRL : 6°C !). « Cette fois-ci, nous embarquons polaires et chaussettes chaudes ! »

Jeudi 10 octobre > 30 nœuds étaient annoncés au Cap Finisterre, contraignant nos deux aventuriers à retarder leur départ. Finalement, la décision de partir samedi avant le front a été validée, le temps pour l’équipage d’avitailler et de faire quelques réglages avec leur sextant.

Samedi matin, 8h22 TU > le catamaran du défi d’Yvan Bourgnon a repris la mer dans des conditions optimales. « Les gars ont quitté la Corogne avec 3 nœuds de vent et une mer belle mer et moins agitée que les jours précédents. Les conditions météo se sont nettement améliorées mais il reste une incertitude après le Cap Finisterre » a précisé Siegfried Levayer, directeur technique du chantier. Bien reposés, bien préparés, Yvan et Vincent prennent actuellement la direction de Ténérife aux Canaries. 1 000 milles à parcourir le long des côtes espagnoles et portugaises pour rejoindre Santa Cruz de Ténérife.

Voir la vidéo